Financer sa campagne des municipales de 2014

Share

Les possibilités de financement des campagnes électorales sont en France, fort encadrées. Seules 3 solutions sont possibles, les dons des particuliers, la participation des partis politiques et l’apport du candidat, le plus souvent sous forme de prêt.

Ces dispositions ne concernent que les candidats se présentant dans des communes de plus de 9000 habitants. Pour les candidats des communes de moins de 9000 habitants, aucune loi n’encadre le financement de leur campagne électorale… En contre-partie, aucune dépense n’est remboursée ni prise en charge par l’État, à l’exception du matériel électoral (affichage officiel, impression et envoi aux électeurs des professions de foi et des bulletins de vote par voie postale) et encore sous certaines conditions que nous découvrirons dans un prochain article.

A noter :  Les candidats se présentant dans une commune de plus de 9000 habitants doivent obligatoirement avoir recours aux services d’un mandataire financier pour la tenue de leurs comptes de campagne.

 Les recettes permises

  • Les dons en espèces par les particuliers sont limités à 150,00 €
  • Les dons sont limités à 4600,00 € par personne physique (66% du montant est déductible des impôts pour tous les dons effectués autrement qu’en espèces)
  • Les dons des partis politiques (le plus souvent effectués en prenant en charge certaines dépenses)
  • L’apport du candidat (le plus couramment par le recours à un emprunt)

Le financement de la campagne démarre le plus souvent par l’apport du candidat, le premier appel au don se faisant généralement lors de l’émission… du tout premier tract de campagne !

Collecter des dons n’est pas très compliqué…

Toutes les occasions peuvent faire l’objet d’une collecte de dons, en général lors d’un meeting il n’est pas rare que le mandataire financier lance un appel aux dons avant le discours du candidat. Le Local de campagne, s’il est bien situé, est un lieu propice d’échange où de nombreux dons peuvent être collectés. Assurez-vous toujours de la provenance des fonds, seuls les particuliers et uniquement eux (hormis les partis politiques) sont autorisés à verser des dons (voir paragraphe précédent).

Remerciements à Jean-Pierre Calonge pour son aide précieuse dans la rédaction de cet article

Share